Tout savoir sur : la tension artérielle

Qu’est-ce que la tension artérielle ? Comment la mesurer ? Quelle est la norme pour être en bonne santé ? Quelles pathologies y sont liées ? Le tabac a-t-il une influence sur la tension ? Comment réduire sa tension ?

Tant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre au cours de cet article, avec le plus de précision possible, afin de vous en apprendre un peu plus sur ce qui se passe dans vos artères…

Généralités sur la tension artérielle

Le cœur fonctionne comme une pompe

Notre cœur est un organe très important. C’est lui qui se charge de répartir le sang dans notre corps, permettant ainsi d’envoyer de l’oxygène et des éléments nutritifs au reste de nos organes et aux muscles. Afin de mieux comprendre son fonctionnement, il faut le voir comme une pompe. Il va tantôt se détendre afin « d’aspirer » le sang, à la manière d’une pompe, et ensuite se contracter rapidement afin de propulser le sang dans tout notre corps.

C’est ce qu’on appelle le cycle cardiaque. Le cœur effectue ainsi ces deux étapes en boucle sans arrêt afin d’assurer une bonne circulation sanguine et de « recycler » l’oxygène et les nutriments présents dans le sang. Pour parler en termes plus techniques, la période pendant laquelle le cœur se détend et se remplit de sang est appelée diastole, et celle pendant laquelle le cœur se contracte est appelée systole. Vous avez sûrement tous déjà entendu le bruit d’un cœur qui bat, et bien ce bruit est généré par les contractions du cœur lors de ces deux phases. De plus, une certaine quantité de sang est propulsée à chaque systole : c’est ce qu’on appelle le débit cardiaque (proche de cinq litres par minute généralement).

L’insuffisance cardiaque est caractérisée par une baisse de ce débit, ce qui entraine une fatigue, un essoufflement, car le corps recycle moins de sang que ce dont il a besoin.

Qu’est concrètement la tension artérielle ?

Eh bien, simplement, la tension artérielle est la conséquence de la pression artérielle. En effet, lorsque le sang est propulsé par le cœur et circule dans le corps, il exerce une certaine pression sur les artères, les tendant, c’est ce qu’on appelle donc la tension. Certains troubles du cœur peuvent aussi avoir une influence sur la tension artérielle et ainsi provoquer des maladies cardiovasculaires, les vaisseaux sanguins étant très fragiles. Ces maladies ayant différents noms en fonction de l’endroit des vaisseaux sanguins affectés, on peut citer par exemple les cardiopathies coronariennes affectant les vaisseaux cardiaques du cœur, les maladies cérébro-vasculaires touchant le cerveau, etc…

Comment mesurer la tension artérielle ?

Peut-être votre médecin vous a-t-il demandé de mesurer votre tension chez vous, si vous souffrez d’hypertension, d’hypotension, ou bien que vous avez des troubles cardiovasculaires. Et peut-être que vous ne savez pas comment prendre votre tension… Nous allons donc vous expliquer comment mesurer rapidement et simplement votre tension artérielle depuis chez vous. Vous ne serez de cette façon pas soumis au stress d’avoir le médecin en face de vous et aurez une bonne idée de votre tension réelle.

  1. Munissez vous d’un tensiomètre fiable : en effet, la première étape avant d’espérer mesurer toute tension est d’avoir l’appareil de mesure adéquat. Il existe plusieurs types de tensiomètres, certains prennent la tension au bras, d’autres au poignet… Chacun ses préférences. Si vous n’en possédez pas ou que vous souhaitez changer, nous vous recommandons notre tensiomètre bras spécialement conçu pour les particuliers, afin de permettre à chacun de prendre sa tension depuis chez soi.
  2. Respectez certaines conditions : la tension est très variable et très sensible, ainsi certaines actions peuvent fausser vos résultats de tension. C’est pourquoi il est fortement déconseiller d’effectuer toute action particulière avant de prendre sa tension, c’est à dire : fumer, faire du sport, prendre une douche (ou un bain), boire de l’alcool, du café, etc… Il faut également retirer tout ce qui encombre vos poignets, comme une montre ou des bracelets.
  3. Adoptez la position adéquate : installez vous confortablement et détendez vous. Si vous avez opté pour un tensiomètre bras, enroulez le brassard autour de votre bras nu, quelques centimètres au dessus du coude. ⚠ : veillez à choisir un brassard adapté à votre tour de bras. En général les brassards sont adaptés pour un tour de bras compris entre 22 et 33 cm, si vous n’êtes pas entre ces longueurs veuillez contacter un professionnel médical pour un brassard adapté ! Si vous avez choisi le tensiomètre poignet, le placement est le même, mais au niveau du poignet.
  4. Démarrez les mesures : il ne vous reste plus qu’à appuyer sur le bouton principal de votre tensiomètre afin de démarrer la mesure de votre tension artérielle. Cela prend plusieurs secondes, pendant lesquelles il faut éviter de parler ou de bouger afin de ne pas fausser les mesures. Si votre tensiomètre vous indique un message d’erreur, vous n’êtes peut-être pas bien positionné, ou bien vous avez bougé pendant la mesure, il vous suffit alors de recommencer.
  5. Reportez les mesures : une fois la mesure de tension terminée, votre tensiomètre vous affiche à l’écran les résultats. La majorité des tensiomètres, notamment celui que nous vous proposons plus haut mémorisent les mesures, cependant il peut être également intéressant de les noter de votre côté afin de les transmettre facilement à votre médecin.
  6. Interprétez vos résultats : à cette étape, vous disposez normalement de votre pression systolique et de votre pression diastolique, respectivement notées SYS et DIA sur les tensiomètres, et exprimées en millimètres de mercure (mmHg). Votre pression systolique sera toujours supérieure à votre pression diastolique, ce qui est normal, pas d’inquiétudes à ce niveau donc. La norme est de traduire votre tension en ne gardant que le nombre de dizaines arrondi. Par exemple, si votre tensiomètre indique 128 mmHg en pression systolique et 76 mmHg en pression diastolique, votre tension est de 13/8 . S’il indique 121/72, votre tension est de 12/7, vous avez compris. Une tension normale est comprise entre 14/9 et 10/5. Au dessus, vous êtes peut-être en hypertension, et en dessous en hypotension. Une tension anormale est très souvent liée à un problème cardiovasculaire, cependant, seul votre médecin pourra vous le confirmer, à vous d’en parler avec lui. Notez aussi qu’il ne faut pas se baser sur une unique mesure de tension : la tension est très variable, c’est pourquoi il est recommandé de prendre 3 mesures le matin, et 3 mesures le soir, à 1 minute d’intervalle, cela pendant 3 jours pour finalement faire une moyenne et obtenir la valeur réelle de sa tension.

Voilà, vous savez maintenant comment mesurer votre tension ! Nous vous rappelons que si vous ne disposez pas d’un tensiomètre, nous vous en proposons un extrêmement fiable et efficace que vous pouvez retrouver ci-dessous. Nous allons maintenant voir comment agir afin de retrouver une tension normale si vos mesures n’ont pas été favorables, et comment la préserver si jamais votre tension est bonne.

Préserver ou retrouver une tension normale

De nombreux facteurs influencent la tension, aussi bien en mal qu’en bien, ainsi nous allons vous présenter une hygiène de vie adéquate pour être en bonne santé et dans les normes niveau tension.

Évitez le tabac

Le tabac est bien connu pour ne pas être extrêmement bon pour la santé. Ainsi, il a un impact très négatif sur la tension, autant à court terme qu’à long terme. À court terme, il provoque une augmentation de la tension et de la fréquence cardiaque pendant une heure après chaque cigarette. À long terme, ces augmentations cardiaques répétées usent et fatiguent le cœur, en plus de fragiliser les parois artérielles, ce qui augmente considérablement le risque d’attraper des maladies cardiovasculaires pour les fumeurs réguliers. La seule solution est donc d’essayer d’arrêter de fumer au plus vite, pour cela retrouvez ici 10 conseils pour arrêter de fumer seul par Doctissimo.

Bien évidemment, il est inutile de préciser que toute drogue, qu’elle soit douce ou dure a un impact aussi négatif que le tabac sur votre tension artérielle, même pire…

Faites du sport

Cela paraît évident : qui n’a jamais senti son cœur battre la chamade après un 100 mètres, ou bien après une bonne séance de natation ? Le sport augmente la fréquence cardiaque, mais pas seulement : les activités d’endurance : le vélo, la natation, la course à pied, etc… sont très recommandées pour maintenir une pression artérielle normale. Mais pour avoir un réel impact, il faut pratiquer de l’exercice physique au minimum 20 minutes, 3 fois par semaine, le mieux restant d’en pratiquer quotidiennement lorsque cela est réalisable.

Cela permet de lutter contre l’hypertension et de garder une tension artérielle normale. En revanche, certains sports plus intensifs comme le tennis ou l’haltérophilie ont tendance à augmenter la tension, et sont donc à éviter si jamais vous souffrez d’hypertension ou que vous avez des problèmes cardiovasculaires.

Mangez sain

L’alimentation joue un rôle primordial dans les variations de tension. Ainsi, certains aliments sont à éviter lorsque vous souffrez d’hypertension. En voici quelques uns.

Le sel

Il est recommandé de ne pas consommer plus de 5g de sodium par jour afin d’éviter de faire monter sa tension. En pratique, cela est difficile à doser puisque le sel est présent partout, caché, dans de nombreux aliments. Évitez donc de consommer des aliments trop salés comme les aliments fumés, la charcuterie, la moutarde, certains mélanges d’épices… et surtout, évitez d’ajouter du sel à la salière à vos plats.

L’alcool

Au même titre que le tabac, l’alcool augmente la tension artérielle et la fréquence cardiaque, il est donc recommandé de limiter fortement sa portion par jour. Le maximum conseillé est d’une portion par jour, de vin rouge de préférence, étant l’alcool le moins nocif pour le cœur.

Les graisses saturées

Elles sont globalement à éviter, n’étant pas spécialement bonnes pour la santé, et encore moins pour la tension artérielle. Elles favorisent le risque d’accident cardiovasculaire. Voici des exemples de quelques aliments en contenant : huile de palme, fromage, charcuterie, produits fris…

Un régime sain

Normalement, si vous avez bien lu, vous devriez être en mesure de vous faire un régime sain sur-mesure afin de réduire votre tension artérielle si vous souffrez d’hypertension, ou bien de conserver une bonne tension. Si jamais vous avez besoin de conseils spécifiques et adaptés à vos besoins, n’hésitez pas de contacter un nutritionniste professionnel, ou d’en parler à votre médecin.

Dormez mieux

Les personnes dormant moins de 7 heures par nuit, celles ayant un sommeil troublé, se réveillant régulièrement, ou bien encore celles souffrant d’insomnies, sont plus cibles à l’hypertension. L’apnée du sommeil est également à considérer puisqu’elle a également un impact très négatif sur la tension, si vous en êtes victime vous devriez consulter au plus vite.

Réduisez le stress

Dernier facteur important influant sur la tension artérielle et dont nous allons parler, le stress. En effet, vous vous en doutez, le stress augmente la tension artérielle. Lorsque vous êtes “tendu”, il est important d’essayer de vous détendre au plus vite afin de réduire votre tension artérielle et votre fréquence cardiaque.

Voilà, vous disposez maintenant d’une hygiène de vie type pour réduire le plus possible les problèmes cardiovasculaires. À vous de combiner au maximum ces différents éléments, par exemple, typiquement, pratiquer la course à pied alors que vous fumez n’est pas forcément judicieux. Vous avez ici toutes les clés en mains pour avoir un certain contrôle sur votre tension artérielle et vous retrouver en bonne santé, peu importe votre âge.

Si l’article vous a plus, et que vous souhaitez nous poser quelques questions supplémentaires, ou bien simplement nous faire un retour sur ce que vous en avez pensé, contactez-nous.

N’oubliez pas que si vous ne disposez d’aucun tensiomètre et que vous souhaitez commencer à vous intéresser à votre tension, nous vous proposons notre tensiomètre spécialement conçu pour les particuliers, disposant de plusieurs fonctionnalités, afin de prendre la tension à la maison, rapidement et simplement, et ainsi éviter le stress du médecin.

Merci à vous pour nous avoir lu,

L’équipe Zebra Institut™

Laisser un commentaire